LA MAGIE WICCA

 

La Wicca est un système de croyance païen basé sur la nature, fondé au milieu du 20ᵉ siècle.

 

Parce qu’elle implique une forme de magie, je me suis forcément penchée sur la Wicca dans mes travaux. Cette page à caractère informative est là pour vous offrir un résumé, une vue globale de ce qu’est la tradition wiccane.

 

 

 

Wicca, sorcellerie et paganisme

 

Aujourd'hui, le nom de « Wicca » est fréquemment utilisé pour décrire l’ensemble des traditions néopaïennes pratiquées en Occident. Véritable phénomène sur les réseaux sociaux, de nombreux et nombreuses jeunes s’en revendiquent… sans toujours comprendre c’est la Wicca.

 

Beaucoup pensent que les termes « Wicca » et « sorcellerie » sont interchangeables. Le premier désigne en fait un système de croyance complet, tandis que le second définit une forme de pratique plus globale. Pour faire simple, la Wicca inclut une part de sorcellerie mais comprend aussi d’autres facettes. La sorcellerie peut, elle, prendre comme la forme la tradition wiccane, mais aussi bien d’autres (comme le chamanisme, la théurgie, l’alchimie, etc).

 

Pour développer cette idée du lien (et de la différence) et la wicca et la sorcellerie, voici une description pratique de cette sorcellerie moderne, contenant des conseils de pratique et tout un tas d’informations utiles.

 

Une seconde question se pose quant à la différence entre la Wicca et le paganisme. Ici, la frontière est plus ténue encore. La Wicca est une forme de religion orientée vers la nature, possédant des rituels de groupe et fondées sur des croyances traditionnelles préchrétiennes. En ce sens, elle est une forme de paganisme, c’est indéniable. Tous les paganismes ne sont toutefois pas à relier (directement en tout cas) à la Wicca ! Le Druidisme, les religions helléniques ou romaines, la religion des Berbères et tant d’autres exemples nous montrent qu’il est possible de conjurer une foi païenne sans rien de moderne.

 

 

 

Les divinités wiccanes

 

Les Wiccans vénèrent la nature, souvent personnifiée par la Mère Terre et le Père Ciel. En tant que polythéistes, ils peuvent utiliser de nombreux noms différents pour désigner leurs divinités.

 

Il n’est pas rare non plus que des Wiccans choisissent des divinités issues d’autres religions pour les vénérer. Cette pratique spirituelle étant « libre » et décentralisée, chacun est au final libre de pratiquer une Wicca à sa sauce personnelle.

 

Peu de religion seront ainsi aussi marquée par les folklores régionaux, les contes et histoires fantastiques que la Wicca.

 

 

 

Le Rede wiccan : un texte fondamental

 

La plupart des religions possèdent un texte fondateur regroupant des grands préceptes à suivre. Les Wiccans possèdent le « Rede », une déclaration d’une page à peine qui offre des éléments-clés du système moral wiccan.

 

Il y est notamment précisé qu’il fait « faire ce que nous voulons » du moment que nous ne « nuisons à personne ». Le Rede wiccan est ainsi un texte de liberté qui invite à l’émancipation tout en conservant une bienveillance nécessaire.

 

 

 

Karma, équilibre et justice

 

S’il y a bien une idée à retenir de la Wicca, c’est celle de la justice immanente du monde.

 

La plupart des gens connaissent le karma : tout ce que nous faisons nous sera rendu un jour, sous une forme sous une autre. La Wicca pousse l’idée plus loin et affirme que tout ce que nous faisons nous sera rendu trois fois.

 

Si vous libérez une énergie positive, cette positivité vous reviendra triplée. Si par contre vous créez la négativité, c’est aussi grandie qu’elle vous reviendra. Il s’agit donc d’un rappel de la responsabilité qu’à chaque Wiccan : des êtres libres capables de créer le bon comme le mauvais se doivent de choisir la première voie.

 

Aidez quelqu’un dans le besoin et jamais, lorsque vous n’aurez besoin d’aide, la solitude vous pèsera. Détournez le regard de cette personne malheureuse et, lorsque le malheur frappera à votre porte, vos proches se détourneront de vous. Bref, vous voyez l’idée.

 

 

 

La magie dans la tradition wicca

 

La plupart des Wiccans pratiquent la magie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous trouvez cette page sur mon site.

 

En fait, la magie wiccane possède de nombreux éléments communs avec la médiumnité. En effet, elle est presque entièrement basée sur une communication avec un monde spirituel connut sous le nom de « l’autre monde ».

 

L’autre monde est peuplé d’esprits (bons comme mauvais), des deux divinités wiccanes (la Mère Terre et le Père Ciel) et de nombreux principes énergétiques moins évidents à personnifier. Sous bien des égards, un rituel de magie wiccan consistera en une prière à l’une ou l’autre de ces entités.

 

Par son lien avec la nature, la Wicca parle aussi d’une sorte de champ d’énergie présent partout autour de nous, une sorte de grand voile invisible qui nappe notre monde et fait le lien entre l’âme de chaque chose. Il arrive donc que telle conjuration ou telle autre invocation implique un travail avec ce champ d’énergie.

 

 

 

Les grandes figures de la Wicca

 

Comme n’importe quel mouvement, la Wicca possède ses grandes figures.

 

En voici une liste quatre emblématiques :

 

  1. Margaret Murray : L’histoire de la Wicca est indissociable de celle du féminisme. Cela se voit particulièrement à travers la vie de Margaret Murray. Égyptologue, folkloriste et grande ésotériste, elle rédigea plusieurs ouvrages traitant des sorcières et des religions païennes du Moyen Âge. À côté de cela, elle s’engagea activement dans la cause des femmes de son temps.
  2. Gerald Gardner : Beaucoup le considèrent comme le fondateur de la Wicca, et cela se comprend facilement. Spécialiste de l’occultisme du début du 20ᵉ siècle, il découvrit une tradition de sorcellerie particulière lors d’une visite d’un cercle de sorcières à Highcliffe en Angleterre. Il s’en inspira pour créer la doctrine que nous connaissons aujourd’hui.
  3. Aleister Crowley : Célèbre magicien du siècle passé, aucune tradition néopaïenne n’est vierge de son influence. Les travaux d’Aleister Crowley ont influencés toutes les sociétés secrètes ou ésotériques des dernières années, et donc forcément la Wicca.
  4. Doreen Valiente : D’abord journaliste, Doreen Valiente interviewa Gerald Gardner  en 1952. Suite à sa discussion avec l’homme, elle fut convaincue et embrassa la Wicca. Doreen Valiente devint alors une des plus grandes spécialistes de cette tradition ésotérique et, quelques années plus tard, une de ses leadeuses.
  5.  

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0